Partitions

 

 

Les Couillons vous présentent ici quelques transcriptions de chansons dont on ne trouve pas de partition, à notre connaissance, et qui nous sont souvent demandées suite à nos prestations.

Il s'agit donc de partitions écrites à partir d'enregistrements originaux ou d'interprétations, et qui sont référencées.

Le transcripteur est totalement ouvert aux critiques et suggestions.

Le seul but de ces partitions est de promouvoir la chanson originale de l'auteur.

Vous y trouverez aussi quelques textes originaux et adaptations des Couillons

Le port de Ploumanac'h

Nous commençons notre rubrique par la chanson "Le port de Ploumanac'h" de Jean Marie Rouil, pour laquelle nous avons reproduit aussi fidèlement que possible l'interprétation de l'auteur..Le village de Ploumanac'h, qui fait partie de la commune de Perros-Guirec , a été élu plus beau village de France en 2015.

Kimiad ar martolod Yaouank

Ceci est une adaptation de la très belle complainte  "l'adieu du matelot", chanson traditionnelle , redécouverte et interprétée merveilleusement par Patrik Ewen dans son CD "Berceuses pour les vieux enfants". Nous l'avons transcrite pour l'interpréter en marche, à la fois en Breton et en Français.

On trouve ci-après le texte en Breton et une adaptation en français aussi respectueuse que possible de la traduction littérale du CD de Patrik Ewen.

Les Couillons d'abord

 

C'est un hommage des Couillons à Brassens, une petite parodie des copains d'abord 

Vous trouverez une vidéo de notre interprétation de la chanson au bistrot de la marine chez Titine à 

https://www.youtube.com/watch?v=J1P6Uk7rrWM

 

Tout est (presque) vrai dans cette chanson, parole de Couillon!

Tomé est une île au large de Perros Guirec (Côtes d'armor,  Bretagne) entre Perros et l'archipel des sept ïles. Bréhat est un autre archipel au large de Paimpol, à plusieurs heures en bateau de Perros et c'est sûr que quand on y est on n'est pas tout de suite rentré à Perros. Notre dame de la Clarté est une magnifique chapelle, lieu de pélerinage, sur les hauteurs de Perros et qui sert d'amer. Et enfin, ça vous le savez parce que vous regardez notre site, notre groupe s'appelle les Couillons de Tomé du nom de la bouée cardinale ouest signalant des cailloux près de Tomé. Le bistrot du port dont il est question est le bistrot de la marine "chez Titine", mais ce peut être aussi bien sûr l'un des autres bistrots du port de Perros. 

(Nb le montage est un montage de Couillon, après l'apéro, ça roule pas mal et pas toujours en synchro avec la musique et le monteur a mélangé un peu ses enregistrements, mais c'est de l'authentique!!)

Un grand salut à Claude (http://www.dailymotion.com/video/xdbe80_les-couillons-d-abord-sur-l-air-de_music), qui nous a inspiré et qu'on aurait plaisir à connaître. 

Voici nos paroles (GF et les Couillons):

 

Le long des quais ma belle

 

C'est une adaptation à trois voix d'une chanson traditionnelle Québécoise, Fendez le bois.  Nous en avons repris la mélodie et adapté les paroles pour en faire une histoire de marins. 

 

 

 

 

 

Jock Stewart

 

C'est une chanson traditionnelle écossaise/irlandaise, une jolie valse. C'est à l'origine l'histoire d'un vagabond, que nous avons simplement transformé en bourlingueur des mers dans le premier couplet. Tout le reste de la chanson est respecté. Nous en donnons ci-après  la version anglaise et l'adaptation française.

 

La Chanson de Laou (Guillaume)- Son ar chistr

 

C'est une chanson bretonne de vers 1920 de Jean Marie Prima, de la région de Scaër - Guiscriff, qui a fait le tour du monde et est chantée dans plusieurs langues. Il manquait vraiment une adaptation en français, et pour des marins!... La voici:

Pesketaer ar Yeoded - Le pêcheur du Yaudet

C'est une chanson écrite en breton vers 1960 par Jean Derrien  de Louannec (Côtes d'Armor), à côté de Perros-Guirec.  Elle raconte l'histoire d'un marin du Yaudet (petit port dans l'estuaire de la rivière de Lannion), à Ploulec'h.

A partir de l'interprétation de l'auteur (enregistrements INA),  nous en avons repris l'écriture pour en faire une gavotte très dansante.

On propose une adaptation du texte en français, sur la base d'une traduction de Louis Henry (notre basse dans le groupe, et bretonnant ) avec l'aide de Jean Margate de Ploumilliau (près de Ploulec'h) qui interprète et nous a fait découvrir cette chanson.    

 

      

       Pesketaer ar yeoded ( Potr ar yeodet,)                         Le pêcheur du Yaudet (adapt. GF)

 

        Vel toud ar vartoloded                                                    Comme tous les matelots

        M'eus baleet ar bed                                                          J’ai fait l'tour de la terre

 

        Ar broiou tomm m'eus gwelet                                        J’ai vu des pays très chauds

        Hag ar broiou skornet                                                      Et des contrées glaciaires

 

        Gwelet m-eus’n eur veaji                                                J’ai pu voir en voyageant

        Broiou kaer ha dispar                                                      Toutes sortes de beaux pays

 

        Med heur vro all vel ma hini                                           Mais rien sur les  continents

        N’eus ket war an douar                                                    Ne valait mon pays

 

        Me zo deuz  ar Yeoded                                                     Moi je suis né au Yaudet

        E tal ar chapel du hont                                                     Pays de  marins  bretons

 

        En bro ar vartoloded                                                        Près de sa jolie chapelle

        E beg rinier lanuon                                                          Au bout d'la rivière d’Lannion

 

 

 

        Du- hont e beg ar rinier                                                    Là bas au bout d’la rivière

        Bemdeiz mesk ar pesked                                                 Tous les jours sur le port

 

        Me a gave berr an amzer.                                                Très vite le temps passait

        Gant ar vartoloded                                                           Avec les matelots

 

        Bet on aliez er-maez                                                        On partait souvent en mer

        O pesketa brizilli                                                              Pour pêcher le maqu'reau

 

        Hag a genver d’al Leo Drez                                             La nuit d'vant la lieue de grève

        En noz o chaludi                                                              Mettr' le chalut à l'eau

 

        Pesketaerien ar Yeoded                                                    Les pêcheurs de mon pays

        Ne’z ajont ket’n o gwele                                                  Pour remplir leurs filets

 

        Pavez c’hoant da gaoud pesket                                        Ils ne restaient pas au lit

        Ver abred deuz ar beure                                                   Dès l’aube ils embarquaient

 

  

         Hag eun deiz’ arrio ma zro                                              Bientôt à mon tour j'devrai

         Vo red mad partia                                                            M'préparer à partir

         Ha paka ma zamm rouejou                                              Je ramass’rai mon filet

         Da guitaad ar bed-man                                                    Pour quitter ce mond’ci

         Med raog mond kuit deuz ma bro                                   Mais avant d’monter là haut

         Da bartia du-hont                                                             Loin d'mon pays Breton

         Me a laro kenavo                                                             J’m’arrêterai dire kenavo

         Da rinier Lanuon                                                             A la rivière d’ Lannion

         Hag o pignad war greh                                                     Et si je monte dans le ciel

         Du-ze mesk ar stered                                                        Si les étoiles éclairent

         Rin eur zell etrezeg Ploureh                                             J’regarderai vers Ploulec’h

         Ha trezeg ar Yeoded                                                         Et vers l’ port du Yaudet

  

MARINHEIRO

C'est une musique afro-brésilienne, une chanson traditionnelle du Nord-Est du Brésil, en l'honneur de la déesse de la mer Yamanja pour qu'elle protège les marins: "calme les eaux de la mer pour que je puisse naviguer".

Une musique pour faire danser sur rythme afro-brésilien.

Une vidéo à voir sur you tube: 

https://www.youtube.com/watch?v=q_ELj-5fNvg

 

LE VOYAGE A MAURICE

Un chant à virer traditionnel, mais dont il est difficile de trouver une partition. Voici une transcription avec un arrangement pour 3 voix.

 

       Le voyage à Maurice

       C'était dans l’mois d’septembre
       Je me suis embarqué

 

       Maluran Malurette
       Je me suis embarqué
       Maluran Maluré

 

       Sur un trois-mâts de Nantes
       Un beau trois-mâts carré

 

       Pour aller à Maurice
       Notre port désigné

 

       Arrivant à Maurice
       De sur notre hunier

 

       Fallait voir ces créoles
       Venir nous chercher

 

       Du riz de la soupe ou lait
       Elles nous ont fait manger

 

       De tafia et de rhum
       Elles nous ont abreuvés

 

       Leurs tabliers leurs cottes
       Elles nous ont fait serrer

 

       Leurs robes et leurs dentelles
       Elles nous ont fait carguer

 

 

 

WHEN THE BOYS COME ROLLING HOME

C'est une chanson de Tommy Sands, devenue un classique des chansons irlandaises, à tel point qu'on la considère bien souvent comme une chanson traditionnelle.  Il y en a de nombreuses interprétations apportant chacune ses petites nuances. Nous avons choisi de transcrire celle des Dubliners, mais cette partition ne reste qu'un guide pour interpréter à sa façon cette très belle chanson du grand compositeur et interprète irlandais Tommy Sands.  

Nous avons aussi transcrit la partie musicale de l'interprétation des Dubliners. C'est un air traditionnel irlandais où là aussi chacun peut apporter ses petites variations. 

.

When the boys come rolling home (Tommy Sands)

 

I always will remember well the day we went away

Sailing out of Dublin in the morning

Our hopes were on tomorrows as, we kissed the girls farewell

And our Dreams were on the day of our returning.

 

There'll be dancing, romancing, and never more we'll roam

There'll be rolling in the hay, there'll be whiskey in the tae

When the boys come Rolling home.

 

We safely reached the other side in New York City fear

In spite of Wind and rain and stormy weather

We all sat down and drank a glass, and wished each other well

And we said we'll all come back again together.

 

Now Dell went up to Boston and sam to Buffalo

And Pat went down as far as Californie

I used to get some letters then but that was long ago

And they always spoke of Ireland and returning

 

Well I'am over eighty now, my grandson's by me bed

An here I'm in Chicago and still sheming

He says h'll take me back again to rest my weary head

And I'll leave him a legacy of dreaming.

 

Bonny laddie

C'est une chanson traditionnelle écossaise, aux multiples interprétations. Nous avons transcrit celle de Pete Seeger